Les fascias, c'est quoi ?

Nous avons une membrane sous la peau et aussi plus profondément dans nos tissus qui enveloppe nos muscles, nos tendons, nous organes, nos os, encore méconnue et qui pourtant joue une rôle central dans la santé de notre corps : ce sont les fascias.

Si nous enlevions ce tissu, notre structure osseuse s'effondrerait !

Ce regroupement de fibres à la fois élastique, souples et résistantes permet à tous nos organes et tissus d’être connectés.

Cette structure extrêmement souple peut se déplacer très facilement.

Cependant avec l’âge, avec la sédentarité, cette membrane s’assèche, se raidit

Quand les fascias sont tendus, c’est là que les douleurs apparaissent.

La première clé pour une bonne santé de nos fascias est le mouvement qui permet d’apporter de la souplesse et de dénouer les résistances, les adhérences, les contractions.

Les autres sont l’exercice physique régulier et l’hydratation.

Les mouvements permettent à l’ensemble des tissus/des articulations de maintenir les fils articulaires et de permettre à tous les tissus d’être lubrifiés et en parfaite santé.

Pour rester libres et ne pas subir l’enraidissement et donc les douleurs associées, les tissus ont besoin d’une stimulation régulière.

Lorsque que nous subissons un traumatisme physique ou psychique, les fascias gardent une mémoire. Ces traumas et les émotions liées au trauma créent une contraction qui se cristallise et suscite des douleurs.

Ce tissu conjonctif contient une quantité d'eau importante. Les fascias sont composés de collagène et d'une matrice extra cellulaire composée d'eau et d'eau associé à des molécules (notamment d'acide hyaluronique) qui ont le rôle de retenir l'eau comme une éponge.

Cela permet au fascia de garder sa structure souple, de se déformer, de transmettre des forces mécanique et d'avoir un rôle hormonal et électrique.

Ce fascia gorgé d'eau doit évacuer l'eau présente avec toutes ses impuretés et ses toxines qu'elle contient pour la renouveler. Ce sont les compressions, les torsions, les étirements qui permettent cet essorage.

Tous les mouvements vont permettre de mobiliser les tissus, les articulations dans des amplitudes variées afin de maintenir la fonction articulaire et de permettre à tous les tissus qui composent l'articulation d'être parfaitement lubrifiée et donc en bonne santé.

Le mouvement et une bonne hydratation permettent de lutter contre les inflammations localisées des tissus et une perturbation de la circulation.

Les fascias sont également le siège d’innombrables récepteurs de la douleur par la présence du nerf de la douleur.

Le tissu conjonctif est l’un des organes de la perception de la douleur les plus sensibles.

Le stress influence directement le tissu des fascias.

Le stress active le système nerveux sympathique qui descend via l’autoroute de la douleur du dos vers les nerfs des fascias

Les fascias sont une source de la douleur très importante car ils sont densément innervés et parce qu’ils possèdent une perception très performante avec les cellules nerveuses de la moelle épinière. Le rôle des fascias dans le mal de dos chronique est donc incontestable.


Les structures émotionnelles et mentales reposent également sur notre structure fasciale. Quand on a des pensées négatives, des contrariétés, on se crispe et cela touche aussi les fascias.


Les fascias ont donc un rôle substantiel dans le fonctionnement du corps.

Ils sont aussi importants que les autres systèmes du corps humain. Les fascias influencent le degré de tension des muscles, les mouvements, la circulation sanguine, l'équilibre hormonal, le système qui gère le stress, l'humeur, les réactions émotionnelles, la réflexion et donc le comportement.

Les fascias occupent une place essentielle dans la génèse de différentes pathologies et affections diverses.


Afin de donner plus de souplesse et d'espace à vos fascias, pour un corps libéré de ses tensions, je vous propose 2 processus :

  • ESSE, travail énergétique profond sur les fascias

  • MOLECUL'AIR, travail énergétique complet sur les fascias, le chakra sacré, le dos, le thymus pour aider à diminuer le stress qui s'est déposé sur le corps


17 vues