Les molécules de signalisation Redox : comment ça marche ?

Mis à jour : juin 9

Le corps humain est une magnifique structure qui est constituée de 50 à 100 mille milliards de cellules, dont chacune a une fonction, une place bien précises.

Notre corps est parfaitement crée, chaque partie, aussi infime soit-elle, a sa fonction et interagit avec les autres.


Nos cellules sont comme des gouttes d'eau salée et les mitochondries, dont le rôle est de fournir de l'énergie à la cellule, flottent dans cette eau.

Les mitochondries décomposent ces molécules de leurs éléments : oxygène et l’hydrogène pour l'eau, le sodium et le chlore pour le sel, puis recombinent les atomes. C'est là que sont créées les molécules de signalisation redox.


Le rôle des molécules de signalisation redox

Lorsqu'un endroit du corps est détérioré, des messages sont envoyés par nos cellules pour signaler cette déficience (si la cellule est trop âgée ou qu'elle ne remplit plus sa fonction) et la remplacer.

Ce sont les molécules de signalisation redox qui ont ce rôle de transmetteur d'information, de signalisation d'anomalie.


Les molécules de signalisation redox agissent comme des porteurs de signaux envoyés entre les cellules qui régulent le bon fonctionnement du système immunitaire ainsi que la conservation et la régénération des tissus.

Elles optimisent la communication et la performance des cellules saines.

Elles guident les cellules dans leurs activités.

Le corps conserve sa capacité à se soigner lui même grâce au renouvellement cellulaire


Les effets des molécules de signalisation redox

  • soutien de la communication cellulaire

  • stimulation du système immunitaire

  • protection des dommages causés par les radicaux libres : action antioxydante

  • réparation et régénération des cellules

  • restauration d'une fonction saine des cellules


Cependant avec l'âge, certaines cellules ne sont plus produites en quantité suffisantes pour une régénération optimale.

Tous nos troubles de santé sont dus à l’incapacité de nos cellules à conserver un potentiel de molécules de signalisation redox sain.A partir de la puberté, la production de molécules de signalisation redox diminue de 10 % tous les 10 ans.

Le processus de guérison du corps ralentit ce qui entraîne des carences, des déficiences et des déséquilibres.


Les molécules de signalisation redox d'ASEA

Les molécules de signalisation Redox d'ASEA sont les premières et les seules à ce jour disponibles et équilibrées disponibles sur le marché en supplémentation.

Comme on l'a vu, les molécules de signalisation redox sont indigènes au corps, c'est à dire qu'elles sont créées par l'organisme de façon endogène : leur création, leur évolution se fait à l'intérieur du corps sans contribution extérieure, l'organisme sait les fabriquer (contrairement aux vitamines).Se supplémenter en molécules de signalisation redox est indispensable pour aider l’organisme à continuer de fabriquer une quantité suffisante de molécules de signalisation redox.

Les molécules de signalisation redox d'ASEA n'ont aucun effet secondaire, l'innocuité est totale car le corps les reconnaît.




Pour plus de renseignements sur les molécules de signalisation redox d'ASEA, ou commander ou devenir distributeur, vous pouvez me contacter :

Tel. : 06 72 88 29 51

nathalie.sabathier@yahoo.fr